Novembre, doux novembre.

Cette période de l'année est pour moi très inspirante. Le décor vit un changement drastique. Il y a de moins en moins d'activités humaines à l'extérieur, nous y trouvons que quelques traineries d'activités estivales ou certains préparatifs à affronter l'hiver froid et rigoureux. Les maisons commencent à se chauffer aux bois. L'odeur réconfortante des cheminées fumantes m'apaise. Selon moi, le ralentissement du train de vie est doux et poétique. Les nuages épais et texturés accrochent mon regard. Le froid sur mon visage me picote les joues, les sons sont plus sourds et mes pas plus lourds. Complètement à l'écoute de tous mes sens, je me laisse porter par la poésie des premières neiges. 

  • Facebook
  • Instagram
  • Gris LinkedIn Icône

©Emilie Gratton 2020